3 conseils pour acheter un bien immobilier à plusieurs

Certaines personnes se retrouvent dans l’incapacité d’acquérir un bien immobilier par manque de moyens financiers. Face à cette incapacité, il existe des alternatives intéressantes et avantageuses. Toutefois, il est important de disposer des informations relatives à ces différentes options afin d’effectuer un choix judicieux.

Créez une Société Civile Immobilière (SCI)

La mise en place d’une SCI permet l’acquisition d’un ou plusieurs biens immobiliers en s’associant à d’autres personnes. Cela peut être avec les membres de votre famille, des collègues ou des amis. Le principe consiste à acheter des biens immobiliers en tant que personne morale (société ayant à sa tête un gérant).

Pour comprendre comment réaliser la création d’une SCI, il faut s’intéresser aux différentes démarches qu’elle implique. Il s’agit notamment de :

  • la rédaction des statuts juridiques, tâche qui peut être confiée à un notaire, un avocat,
  • la constitution et le dépôt d’un capital social où tous les associés font un apport de type financier ou en nature,
  • la publication dans un JAL pour faire part aux tiers de la décision de création d’une SCI,
  • le dépôt d’un dossier pour immatriculer votre entreprise.

Avec une SCI, vous pouvez acheter des logements à but locatif ou simplement exploitables. En d’autres termes, il n’est pas possible de revendre ces biens immobiliers, du moins pas de façon immédiate. Les avantages de ce type d’investissement sont multiples. Il est facile de transmettre votre patrimoine à travers la vente de vos parts sociales.

Créer une société civile immobilière peut être une solution assez coûteuse. Chacune des démarches a un coût. Par ailleurs, vous ne pouvez pas exploiter un prêt à taux zéro pour l’achat de vos biens immobiliers. Cette forme juridique d’entreprise n’y est pas éligible.

Optez pour un achat immobilier en indivision

Si vous souhaitez disposer d’un bien immobilier à plusieurs, l’achat en indivision est une option simple. C’est d’ailleurs l’alternative la plus employée par les personnes dans ce cas. Ici, la condition ultime pour s’associer est de partager la même vision en ce qui concerne l’exploitation du bien acquis.

Dans ce cas de figure, chaque associé détient une part du patrimoine à hauteur de son apport initial. Il est important de notifier au notaire pendant la signature de l’acte d’achat, les valeurs exactes. Ceci permet d’éviter les inégalités dans le partage des parts sociales plus tard. Le seul bémol avec cette façon de procéder est qu’elle n’assure pas une protection optimale comme dans le cas d’une SCI.

Procédez à un emprunt immobilier à plusieurs

Les situations envisageables ici varient selon différents cas. Vous avez la possibilité d’effectuer un prêt immobilier en couple. Pour cela, il vous faut être dans des conditions pérennes. Autrement dit, chacun des concubins doit disposer d’un CDI, avoir des revenus fixes.

L’emprunt bancaire pour acheter un bien immobilier avec des proches ou des amis est également possible. Cependant, la procédure requiert une organisation plus structurée. Pour commencer, vous devez faire une demande auprès d’une banque de votre choix. Comme dans le premier cas, chacun des emprunteurs doit avoir une profession stable et des revenus fixes.

Ainsi, vous vous donnez des chances de disposer d’un important capital pour réaliser un investissement immobilier. Il n’est plus nécessaire de sacrifier vos finances et cela vous est bénéfique.

De nombreuses solutions existent pour acheter un bien immobilier à plusieurs. Entre la création d’une SCI ou un achat en indivision, vous pouvez faire le choix qui vous convient le mieux. Aussi, il est possible de procéder à un emprunt immobilier à plusieurs.