Est-ce important de souscrire une assurance loyer impayé ?

Vous êtes bailleur et souhaitez mettre en location votre appartement ? Sachez que la solvabilité des locataires varie d’une personne à une autre. Si vous ne prenez pas de cautions, votre projet sera mis en ruine. Toutefois, pour vous protéger contre les preneurs défaillants, contracter une assurance loyer impayé est incontournable.

Assurance loyer impayé : la formule adaptée au propriétaire

Quand un propriétaire décide de mettre sa maison ou appartement à la disposition d’un locataire, il n’a qu’un seul but, bénéficier d’un loyer régulier. Pour connaître la solvabilité d’un occupant, le bailleur est dans l’obligation de consacrer quelques jours, voire plusieurs mois. Le propriétaire peut en effet choisir entre deux options : soit il agit tout seul dans la recherche d’un locataire crédible, soit il fait appel à un mandataire immobilier. Que ce soit gestion propre ou locative, la rentabilité de l’activité doit être assurée. Cependant, si vous avez des doutes envers les individus que vous allez engager, ne prenez pas des risques. Un manque de vigilance de votre part peut détruire votre projet en un seul coup d’œil.

Au cas où vous vous êtes bien préparé, même si le locataire se trouve en difficulté financière, le non-paiement du loyer ne vous pose aucun problème. Cela n’est possible, sauf si vous avez souscrit une assurance loyer impayé. Cette formule vous protègera contre l’éventuelle défaillance du locataire. Lorsqu’un occupant ne parvient pas à payer le loyer, ce sont les assureurs qui le règlent à la place de ce dernier. Ils poursuivent ensuite le défaillant pour réclamer le montant impayé, soit à l’amiable, soit par voie judiciaire.

A lire également  Calcul de la capacité d’emprunt dans le crédit à la consommation

Les critères à prendre en compte pour profiter d’une assurance loyer impayé

Même si vous voulez contracter une assurance loyer impayée, mais les conditions ne sont pas remplies, votre demande ne sera pas validée. Les compagnies d’assurance sont en général sévères sur le profil des locataires. Si ces derniers sont des employés d’entreprise, veillez à ce qu’ils disposent d’un contrat CDI. Vous êtes alors en position de demander des bulletins de salaire au locataire. Si vous ne trouvez pas la nature de son contrat dans ces pièces justificatives, vous pouvez vérifier son attestation de travail pour le voir. Si vous avez opté pour la gestion locative, le mandataire immobilier doit par ailleurs maîtriser toutes ces conditions.

  • Il se peut que l’occupant ne possède pas un contrat CDI, mais un CDD de plus de huit mois. Les assureurs acceptent désormais tous les profils qui se trouvent dans cette condition.
  • Pour les travailleurs indépendants, si vous avez des expériences de plus de deux ans dans votre domaine, les assureurs peuvent vous intégrer dans la liste.
  • En tant que bailleur, pour que le professionnel de la compagnie d’assurance active votre demande, il est conseillé de respecter tous les critères imposés par le Code d’assurance, surtout au niveau de vos futurs locataires.

L’impact du loyer impayé sur le prêt immobilier

Pour monter un projet immobilier locatif, la majorité des bailleurs contractent un prêt immobilier. En effet, ils sont soumis aux conditions de l’établissement prêteur. Si ces emprunteurs manquent une échéance, la banque fera pression sur eux. Si le locataire n’arrive pas cependant à remplir sa part de responsabilité envers le bailleur, ce dernier ne pourra pas non plus honorer celle de l’organisme financier. C’est la raison pour laquelle souscrire une assurance loyer impayé peut vous écarter de tout imprévu. Si vous n’êtes pas garanti, vous serez obligé de prendre des mesures strictes pour que votre mensualité soit régulière. Vous pouvez par exemple lui rappeler cinq jours à l’avance. Néanmoins, le seul moyen efficace pour être tranquille face au risque de loyer impayé est de disposer d’une police d’assurance adéquate.

A lire également  La signature de l’acte de vente d’une maison : le déroulement