Les droits des personnes handicapées, qu’en dit la loi ?

Les personnes handicapées sont souvent victimes de différentes formes de discriminations. L’ONU affirme que leurs droits méritent d’être mis en œuvre particulièrement. L’État fait également le nécessaire afin qu’elles puissent vivre dans les meilleures conditions de vie.

Les différentes formes de handicap

Les types de handicaps les plus connus sont :
-le handicap mental : une personne souffre de ce handicap quand sa capacité mentale ne s’est pas développée normalement. Soit l’évolution mentale s’est arrêtée, soit elle est incomplète. La trisomie 21 est le cas le plus fréquent.
– le handicap visuel : les personnes atteintes de ce handicap sont celles qui sont malvoyantes ou aveugles.
-le handicap moteur qui est aussi appelé déficience motrice. C’est l’ensemble des problèmes qui peuvent affecter le développement moteur comme la paralysie.
– le handicap auditif : c’est des troubles qui sont liés à l’audition comme la surdité.
Viennent ensuite l’autisme, le handicap psychique, le traumatisme crânien et les troubles dys.

Les droits des handicapés dans la vie quotidienne

Plusieurs solutions sont en place afin d’aider les handicapés dans leur vie quotidienne. Ces dispositifs concernent surtout les logements, les transports et les emplois. Un diagnostic de handicap doit être effectué par des professionnels de santé afin qu’ils puissent en bénéficier. À la suite de ce diagnostic, il faut joindre la MDPH ou maison départementale des personnes handicapées. Cet organisme accompagne les personnes handicapées au niveau de leurs démarches. Ils peuvent après obtenir des aides financières en respectant les conditions exigées. Les différentes allocations qu’ils peuvent gagner varient selon la circonstance et leur situation. Plusieurs associations sont également créées pour les aider en cas de difficulté. Des contrats d’assurance peuvent aussi être souscrits par des personnes en situation de handicap. Cela leur permet d’avoir des compléments de revenus ou de faire des épargnes.

Les droits des handicapés sur le plan professionnel

La loi de février 2005 a été conçue afin que les personnes handicapées puissent accéder aux droits communs. Elle informe que ces personnes doivent être traitées comme tous les autres personnes normales. Elle leur donne également la possibilité d’avoir un emploi. Les employeurs doivent dans ce cas les aider pour qu’elles puissent garder leur travail. Ils doivent prendre les mesures nécessaires afin de corriger les effets du handicap au niveau professionnel. Le refus de respecter ces obligations constitue une discrimination. L’intéressé peut alors porter plainte. D’abord, les salariés handicapés doivent avoir un poste de travail adapté. Ensuite, les employeurs sont tenus de leur donner les formations adaptées à son handicap. De plus, les horaires doivent être conformes à leurs situations. Ils doivent être priorisés en cas de mutation, de détachement ou de mises à disposition. Enfin, leur départ en retraite est régi par des conditions particulières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *