Litiges financiers en entreprise : comment y faire face ?

Un entrepreneur peut tôt ou tard devoir faire face à des litiges financiers. Il peut s’agir de paiements tardifs, de dettes, de frais de justice, de crédits et plus encore. Voici quelques conseils pratiques pour faire face aux litiges financiers en entreprise.

Qu’est-ce qu’un litige financier en entreprise ?

On distingue deux types de litiges financiers en entreprise : les litiges commerciaux, qui concernent les relations commerciales (vente, location, paiement, etc.) et les litiges contractuels, qui concernent le règlement d’un contrat (informations fournies, délai de livraison, qualité du service ou du produit, délai de paiement, etc.).

Un litige commercial concerne les relations commerciales entre une entreprise et son client. Il peut être lié à la vente et à la livraison d’un produit ou à la fourniture d’un service. Si c’est un litige commercial, l’entrepreneur devra communiquer avec le client afin de savoir ce qu’il en est du paiement.

Un litige contractuel peut quant à lui découler de l’inexécution ou de la mauvaise exécution d’un contrat. La réglementation juridique permet de distinguer plusieurs types de litiges de ce genre. On distingue notamment les litiges contractuels commerciaux et les litiges contractuels non commerciaux.

Faites appel à un cabinet d’enquête en cas de litige financier

Si vous êtes confronté à un litige financier en entreprise, il est recommandé de faire appel à un cabinet d’enquête spécialisé dans les litiges financiers.

Un cabinet d’enquête, comme ce que propose Hauts De France Investigations, a pour objectif d’identifier les causes éventuelles de ces litiges. Ils vont également déterminer la responsabilité juridique des deux parties.

Le rôle de l’enquêteur sera de recueillir des renseignements pour défendre les intérêts d’un tiers. Ses champs d’action sont très larges, et au nombre de ceux-ci on compte les litiges financiers en entreprise. Les rapports rédigés par un détective privé sont reconnus et recevables devant un juge. Ils seront considérés comme des preuves si l’affaire devait en effet se retrouver devant un tribunal.

Notez qu’un détective privé peut aussi bien intervenir pour le compte d’une entreprise que d’un particulier, en fonction de la personne qui se retrouve financièrement lésée.

Dans tous les cas, on peut faire confiance à un enquêteur privé pour respecter le Code de déontologie dont il dépend. Si vous souhaitez faire appel à un détective privé, vérifiez ses compétences sur le site de l’Ordre des Enquêteurs Privés.

L’impact du litige financier sur l’entreprise

Une entreprise aura toutefois tout intérêt à éviter que l’affaire entre elle-même et un tiers n’arrive devant les tribunaux. En effet, le temps et l’argent que cela prendrait pourraient avoir un impact non négligeable sur l’entreprise.

Ainsi, le premier réflexe à avoir lorsque vous faites face à un litige financier en tant qu’entrepreneur est de communiquer avec la personne à qui vous êtes opposé, pour voir ce qu’il s’est passé et mettre en place un arrangement.

Il sera en effet préférable de négocier soit directement avec la partie adverse, soit en passant par un intermédiaire. Si toutefois la démarche échoue, il faudra envisager de faire intervenir la justice.