Bâtonnier : l’essentiel à savoir sur ce professionnel

Dans le domaine de la juridiction, le bâtonnier ne renvoie à une personne qui est engagé dans le bureau des avocats et qui exerce certaines missions. Celui-ci est reconnu par l’État dans lequel il travaille, et cela, grâce à ses compétences. Il est selon la loi celui qui préside une AG (Assemblée Générale) et même le COA (Conseil de l’Ordre des Avocats). Celui-ci est élu pour une durée de 2 ans au cours desquelles il se contente de résoudre les différends entre les avocats et bien d’autres problèmes. Que faut-il découvrir sur ce professionnel ? Décryptage !

Quel est le rôle d’un bâtonnier ?

Tout comme les autres métiers de la juridiction, le métier de bâtonnier est noble. En effet, de nombreux rôles sont assignés à un bâtonnier. Celui-ci dans un premier temps dirige le conseil de l’ordre durant lequel il se permet de présenter le programme du jour tout en se réservant d’intervenir dans la prise des décisions. Le titre de ce dernier lui donne le pouvoir de représenter les avocats au regard des autorités compétentes de la justice.

Dans un second temps, le rôle du bâtonnier est de concilier et d’arbitrer les conflits révélant de l’ordre des avocats ou des clients. Le bâtonnier se permet de par ses compétences d’introduire des dossiers comportant des réclamations et se charge également de lancer des enquêtes en vue d’un procès en cours. Celui-ci s’occupe d’une manière ou d’une autre de la communication de son réseau auprès des avocats. Aussi, il travaille à ce que ses collègues soient satisfaits vis-à-vis de leurs requêtes.

A lire également  Lutte contre la fraude dans les courses en ligne : quelles sont les mesures légales en place ?

Quel est le salaire d’un bâtonnier

La fixation du salaire d’un bâtonnier diffère d’un pays à un autre. En France par exemple, le salaire moyen d’un bâtonnier est de 2230 euros nets par mois. Soit environ un montant de 34 308 euros brut  par année.

Comment s’adresser à un bâtonnier de justice ?

Lorsque vous désirez solliciter l’expertise d’un bâtonnier de justice, vous ne pouvez pas vous y prendre de manière brute. Il est recommandé de lui adresser une lettre qui doit lui être envoyée dans sa boîte processionnelle. Cette lettre doit prendre en compte de votre objet de demande. Elle doit également faire mention de votre titre et du problème qui vous oppose à une tierce personne. Lorsque ces conditions sont remplies, vous devez attendre une confirmation dans les prochains jours. Le délai normal est de 5 jours maximum pour une réponse et l’ouverture d’une enquête.

Quelles sont les qualités d’un bâtonnier ?

Un bon bâtonnier doit faire preuves de certaines qualités sans lesquelles il ne pourra servir ses collègues et être digne du métier. En réalité, la première qualité de ce dernier est la dignité. La dignité est ce qui permettra à toute personne de lui faire confiance. La deuxième qualité est la conscience. La conscience lui permet de faire la part des choses. Il doit être en mesure de garder les secrets d’ordre professionnel et personnel. La troisième qualité est l’humanisme. Le bâtonnier doit être en mesure de se mettre à la place des autres et de travailler pour leur satisfaction.