Avocat-notaire : la SPE pour booster la relation client

Les avocats-notaires adoptent aussi la nouvelle structure SPE ou Société Pluri-professionnelle d’Exercice. Le but étant d’adopter un système d’approche de la relation client plus efficace et fructueux. Les professionnels juridiques, eux aussi, cherchent, avec cette initiative, à mettre le client au centre de leur stratégie. Autrement dit, ils veulent accorder plus d’importance à leur clientèle.

La SPE pour privilégier les clients

La SPE constitue une des pratiques très plébiscitées par des avocats et notaires. Elle permet aux professionnels juridiques d’allier compétences et échanges. Elle leur facilite la tâche en matière d’analyse des problématiques, quelle que soit la nature. Grâce à ce système pluri-professionnel, les experts du droit parviennent facilement à une vision globale des frais. Il présente aussi des avantages non négligeables pour les clients. Avec cette forme sociale, les avocats et notaires souhaitent mettre en avant la pluridisciplinarité au profit du client. Cette structure facilite l’analyse des documents qui leur sont confiés. Elle laisse chaque professionnel libre d’exercer son métier dans la totale indépendance. Ce système ne ruinera pas non plus sa spécialité. Bien au contraire, il permet de mettre l’accent sur la confidentialité et la complémentarité. Il repose encore sur le garant du secret professionnel sous tous ses aspects.

Quand les métiers du droit et du chiffre s’unissent

La SPE s’agit d’une forme pluridisciplinaire qui peut s’appliquer sur tous les domaines, y compris les droits. Les avocats et notaires peuvent l’utiliser pour marier les métiers du droit avec ceux du chiffre. Les articles 31-3 du règlement n° 90-1258, apparu le 31 décembre 1990, permettent cette union. La loi Macron 1, avec l’ordonnance 2016-394, datant du 31 mars 2016, l’exige. Elle donne le feu vert au mariage de plusieurs métiers. Ils incluent les avocats, huissiers de justice, commissaires-priseurs judiciaires, notaires, mandataires judiciaires et experts-comptables. La détention de tout le capital doit être confiée d’une manière directe ou indirecte aux professionnels libéraux européens. En ce qui concerne le fonctionnement, la société ne peut pas être opérationnelle, en l’absence au capital d’au moins un des membres. Une mission ne peut être réalisée qu’avec l’intervention d’un adhérent.

Mieux comprendre le fonctionnement d’une SPE Avocat-notaire

Les associés de la société doivent tenir leurs collaborateurs au courant des liens d’intérêts liés à leur domaine d’activité. Ils sont obligés de garder le secret professionnel concernant leur métier. Ils demandent, par la suite, l’accord du client en matière de modalités de communication.

Une société pluri-professionnelle Avocat-Notaire permet aux professionnels d’exercer ensemble des activités juridiques et commerciales. Néanmoins, les acteurs ne peuvent enfreindre les interdictions concernant de domaine. Ils sont libres de définir les règles et conditions régissant leur profession. À noter que la SPE favorise le rapprochement entre les deux géants du métier des droits, notamment l’avocat et le notaire.