Les établissements de la Mie de pain pour les droits des sans-abris

La Mie de Pain est une association qui distribue des repas et héberge un grand nombre de nécessiteux et de SDF. Elle possède notamment plusieurs établissements équipés et répartis un peu partout pour réaliser sa mission. Focus sur ces divers établissements à travers cet article.

Le refuge

Comme le nom l’indique, cet endroit est un refuge pour les personnes en situation difficile. De nombreuses personnes passent leurs journées affamées à errer dans les rues. Afin de les héberger, la mie de pain a ouvert depuis 1932 ce grand centre d’hébergement d’urgence (CHU) de la France. C’est d’ailleurs le plus ancien centre de l’association.

Tous les jours, ce centre accueille et héberge près de 360 personnes. Ils sont soit logés dans des chambres individuellement ou par paire de deux. Le personnel du centre s’occupe également de la restauration de ces derniers.

Loin de les héberger à long terme, un programme les accompagne régulièrement jusqu’à leur insertion sociale et professionnelle. Ainsi, ils deviennent indépendants et retrouvent leur place dans la société.

Le foyer pour femmes

Ce foyer est ouvert en décembre 2016 afin de protéger des femmes âgées de l’hiver. Ce centre contenant 59 places accueille essentiellement les quadragénaires et plus. Elles bénéficient d’un abri et sont nourries quotidiennement.

L’Arche d’avenirs

Ouvert depuis 2006, il accueille toute personne sans abris ainsi que les démunis. Il leur propose des espaces hygiènes, des soins médicaux et des soutiens psychologiques. Il est également important en France parce qu’il enregistre plus de 250 passages par jour.

A lire également  Tout savoir sur le droit du travail

Le Relais social

Il est spécialisé dans l’accompagnement des personnes dans les situations de précarité les plus critiques. Il accepte ceux accueillis par la mie de pain et d’autres. Il œuvre pour l’accès au droit, à l’emploi, au logement et à la santé des personnes dans ses locaux. Il héberge jusqu’à 630 environ.

Les Chantiers d’insertions

C’est le centre qui aide les personnes exclues à se former dans un métier et à trouver un emploi. Ses chantiers d’insertion sont dans le secteur de l’entretien et du nettoyage et dans le domaine de la restauration. Ce centre aide principalement les personnes en situation précaire à se réinsérer financièrement et professionnellement.

La Villa de l’Aube

Encore appelée pension familiale et résidence sociale, elle accueille en grande partie des personnes désocialisées. Dans ses locaux, ces derniers pourront renouer les liens avec la société. Le temps et le soutien sont les principaux apports offerts par le personnel de ce centre. Ainsi, ils se rétablissent socialement, suivent une formation et sont embauchés.

Le Foyer des jeunes travailleurs Paulin Enfert

C’est le seul centre spécialisé dans l’accueil des jeunes dans la tranche d’âge de 18 à 25 ans. Que ce soit étudiants, stagiaires, apprentis, jeunes travailleurs, le but est de les aider à s’insérer socialement et professionnellement. Il leur offre à cet effet un emploi durable et contrôle leur accès à un logement d’automne

Voilà donc autant d’établissements de l’association mie de pain qui œuvrent d’une manière ou d’une autre pour le bien-être et les droits des sans-abris.

A lire également  Les règles à respecter pour les annonceurs en matière de droit de la publicité comparative