Les différents types de permis de conduire français

En France, vous devez avoir différents permis de conduire pour conduire différents types de véhicules. Pour chacun, il faudra passer une épreuve théorique consacrée au Code de la route et une épreuve pratique dite « examen de conduite ». Mais quelles sont les différentes catégories de permis de conduire français ?

Catégorie AM ou BSR : permis de conduire pour cyclomoteur

À chaque véhicule son permis de conduire. C’est pourquoi il est judicieux de bien choisir la catégorie de permis répondant à vos besoins. Vous souhaitez obtenir un permis autorisant la conduite d’un cyclomoteur. Dans cette optique, choisissez la catégorie AM ou BSR (Brevet de Sécurité Routière). Celle-ci permet de conduire un cyclomoteur sur le territoire français.

Pour un 2 roues de 50 cm3 tel qu’un cyclomoteur ou un scooter, le candidat doit être âgé d’au moins 14 ans. S’il s’agit d’une voiturette électrique de 2 places, vous devez avoir au moins 16 ans. Pour vous inscrire, il faut que vous possédiez l’ASR (Attestation de Sécurité Routière) ou l’ASSR (Attestation Scolaire de Sécurité Routière) que vous avez obtenu durant vos années de Collège. À vrai dire, il s’agit d’une formation et non un examen. Votre moniteur estimera si vous êtes en mesure de conduire un scooter ou une voiturette. Si vous êtes apte à conduire ce type de véhicule, vous obtiendrez une attestation.

A lire également  Ce qu’il faut comprendre sur l’assistance juridique

Catégorie A : permis de conduire motos 

Les permis de la catégorie A est communément appelés permis moto. Ils vous permettent de conduire des motos ou des 3 roues. Vous vous demandez peut-être pourquoi on utilise ici le pluriel. C’est parce que les permis A existent en A1, A2 et A proprement dit. Vous devez choisir entre ces trois catégories en fonction de votre âge, mais aussi de la taille de la cylindrée. Pour vous aider :

  • Le permis A1 vous permet de conduire une moto inférieure à 125 cm3 avec une puissance pas plus de 11 kW. Sur ce point, vous devez être âgé de 16 ans au moins ;
  • Le permis A2 permet de conduire une moto dotée d’une puissance n’excédant pas 35 kW. Dans cette optique, il faut que le candidat soit âgé d’au moins 18 ans ;
  • Le permis A autorise la conduite de toutes les motos, quelle que soit leur puissance ;

Permis B pour la conduite d’une voiture 

Vous souhaitez conduire une voiture en France ? Vous devez déjà avoir un permis de catégorie B. Il existe plusieurs types de permis voiture : B1, B2, BE. Si vous envisagez de conduire un quadricycle lourd à moteur dont la vitesse ne dépasse pas 60 km/h et le poids vide n’excède pas 550 kg pour le transport de marchandises et 400 kg pour le transport de personnes, pensez au permis B1.

Quant au permis de conduire B, il autorise la conduite des voitures, camionnettes et mobile-home avec 9 places assises au maximum. Attention, le véhicule ne doit pas dépasser 3,5 t. À l’arrivée des voitures avec une boite de vitesse automatique, le Code de la route français a prévu le permis BVA. Le Code 78 fait toutefois une réserve. Pour obtenir le permis BVA, il faut que le conducteur ait été formé uniquement pour ce type de véhicule.

A lire également  Le droit de rétractation : un mécanisme clé pour les consommateurs

Quant au permis BE, il permet de conduire une voiture attelée à une remorque ou une semi-remorque. Le véhicule doit peser entre 750 kg et 3,5 t dont la somme du poids total autorisé en charge ou PTAC du véhicule et de la remorque dépasse 4,25 t. Il est à noter qu’il existe d’autres catégories de permis de conduire voiture que sont les permis professionnels C et D.

Préparer le permis de conduire en ligne avec moins de 800 euros

Généralement, les budgets évoqués pour préparer le permis de conduire sont exorbitants. Les étudiants sont nombreux au même titre que les actifs à remettre cette dépense. Toutefois, une plateforme vous propose de réaliser de confortables économies, vous aurez une réduction de 30 %. Il sera donc possible d’apprendre comment obtenir facilement mon permis de conduire.

  • Vous choisissez les heures de conduite ou encore le forfait qui permet aussi de préparer en amont le Code de la route. 
  • Avec cette méthode, vous êtes certain d’avoir une place d’examen pour la partie pratique, ce qui n’est pas le cas avec une auto-école. 
  • Un enseignement diplômé sera à votre disposition, il pourra alors vous accompagner tout au long des étapes et même jusqu’à l’examen. 

Si la somme de 800 euros est toujours trop élevée, vous pouvez répartir la dépense en trois paiements. Cette plateforme est au service de votre réussite, il serait donc dommage de ne pas en profiter ! Grâce à près de 1000 points de rendez-vous en France, vous aurez rapidement une place pour la pratique et même pour la partie théorique. 

A lire également  Étape à suivre pour faire appel à notaire