Récupérer son véhicule en fourrière, les étapes à suivre

Conduire une voiture, une moto ou un poids demande le respect de quelques règles. Sachez que vous utilisez la voie publique, vous devez tenir compte du Code de la route. Au cas où vous avez décidé de négliger ce Code de la route, vous pouvez vous attendre à des sanctions. L’une des sanctions les plus appliquées par les autorités routières est la mise en fourrière de votre véhicule. 

Les motifs d’un véhicule en fourrière

La mise en fourrière d’un véhicule est son déplacement vers la fourrière.   Au cas où vous avez négligé le Code de la route, votre véhicule sera déplacé dans une fourrière. Nombreuses sont les raisons de cette sanction. Le motif le plus fréquent est un stationnement contrevenant à la loi. Parmi les motifs de la mise en fourrière, il y a :

  • L’entrave à la circulation avec un stationnement en double file
  • Le stationnement dans une zone qui est interdite ou sur un emplacement réservé tel que les marchés et les places pour les handicapés.
  • Le stationnement abusif pendant plus d’une semaine et stationnement dangereux comme les virages et les intersections.

Il serait aussi important de vous faire savoir que le fait de négliger les visites relatives au contrôle technique peut aussi causer la mise en fourrière de votre véhicule. On peut également citer le fait de dépasser la vitesse maximale autorisée.

A lire également  Comment procéder à la rédaction de son testament ?

Récupération immédiate d’un véhicule en fourrière

C’est un officier de police ou un agent judiciaire qui va réaliser la mise en fourrière de votre moto, de votre voiture ou de votre poids lourd. Pour ce qui est du remorquage, il va être réalisé par une société spécialisée dans le domaine. Il se peut que vous assistiez à cet enlèvement de votre véhicule. Si c’est le cas, deux solutions s’offrent à vous afin de vous permettre de récupérer votre véhicule dans l’immédiat.

Si l’enlèvement n’a pas encore débuté, si les deux ou trois roues de votre véhicule sont encore sur le sol, dans ce cas, vous pouvez tout à fait récupérer votre véhicule. Pour récupérer le véhicule, il vous suffit de payer les frais d’opération préalable. Ces derniers peuvent s’élever jusqu’à 15,20 euros. Vous pouvez également récupérer votre voiture immédiatement. Et pour cela, vous devez régler les frais d’enlèvement et libérer sans attendre la voie publique. Au cas où vous faites entrave à l’enlèvement de votre véhicule, vous risquez de payer une amende de 3450 euros. Ce geste est aussi passible d’une peine maximale de 3 mois d’emprisonnement.  

Récupérer votre véhicule en fourrière

Si votre véhicule est déjà en fourrière, notez que vous pouvez également le récupérer.   Cela, même dans les 3 jours qui suivent son embarquement. Mais, avant de le récupérer ; vous devez vous rendre au commissariat de police ou de gendarmerie le plus proche du lieu d’embarquement. Et pour faire la récupération, vous devez présenter votre attestation d’assurance auto, votre permis de conduire et votre autorisation de sortie de véhicule.

A lire également  Faites valoir vos droits en cas d’urgence médicale

Au cas où votre absence dépasse les délais de 3 jours, la procédure de récupération de votre véhicule va dépendre de son état. Vous devez donc savoir si ce dernier est en bon état, demande des réparations ou n’est pas en mesure de circuler.   

Le prix de la récupération d’un véhicule en fourrière

Comme mentionnée en haut, sachez que vous avez tout à fait le droit de récupérer votre véhicule à la fourrière. Cependant, vous devez régler le montant de l’ensemble des opérations qui ont été nécessaires pour retirer votre véhicule des voies de circulation. Notez que le montant de l’amende dépend de certaines situations.

Si le véhicule qui doit embarquer votre véhicule est déjà en place. Les frais vont s’élever jusqu’à 15,20 euros pour une voiture. Ils seront de 22,90 euros pour un poids lourd. La garde journalière de votre véhicule est de 6,31 euros par jour. Pour ce qui est de l’expertise, elle est de 61 euros pour les voitures particulières.